Stevens

EpicEa – Sapin Blanc du Nord

Les photos d'essences de bois ne sont qu'illustratives et peuvent différer de la réalité.

Informations générales

  • à ne pas confondre avec le sapin
  • tant indigène qu’importé
  • duramen et aubier blanchâtres à crème
  • bois non durable, mais stable et élastique
  • convient pour des aménagements intérieurs comme des huisseries, des sols et des meubles
  • léger et solide, il convient très bien pour les structures et même pour la construction aéronautique
  • convient pour de multiples utilisations : poteaux électriques et pylônes, bois de construction (charpente, structure…), coffrage
  • matière première pour l’industrie du panneau et du papier

Provenance 

Il est important de ne pas confondre l’épicéa et le sapin. Epicéa est la dénomination commerciale des espèces botaniques Picea abies ou Picea excelsa qui appartiennent à la famille des Pinacées. La Belgique commercialise tant des épicéas indigènes qu’importés de Suède, de Finlande, de Russie, de Pologne, de Tchéquie et des pays baltes.
lariks

L’épicéa n’est pas un sapin

Dans le français courant, l’épicéa est souvent confondu avec le sapin (Pinus sylvestris). Les systématiciens entretiennent cette ambiguïté en donnant à l’espèce le nom d’abies, c’est-à-dire le nom du genre auquel les sapins appartiennent. Cette ambiguïté est également issue de la dénomination « sapin blanc du Nord » donnée à l’épicéa qu’importent la Suède, la Finlande et la Russie. Dans le Jura, l’épicéa est encore appelé « faux sapin » et dans les Vosges, « gentil sapin ».

Qualité

Il est possible de classer l’épicéa selon la qualité de deux manières :

  • Classement d'aspect:
    • Le classement d’aspect est purement descriptif et ne mentionne rien sur l’utilisation du bois. Les sciages importés sont classés selon leur aspect. Les règles de classement varient en fonction de l’origine du bois.
    Épicéa de Suède et de Finlande.

    Pour cette essence, la Belgique se réfère au « Bois nordiques : règles de classement pour les bois sciés de pin sylvestre et d’épicéa », également connu sous le nom de « Livre vert ». Il distingue six classes de qualité (de I à VI). Les « inassortis » regroupent les classes I, II, III et IV.
    La Suède et la Finlande utilisent en outre la classe de qualité saw falling qui regroupe une partie d’inassortis, une partie de sciages de la classe V et un maximum de 20 % de sciages de la classe VI.

    Épicéa de Russie.

    La Russie distingue cinq classes de qualité. Les inassortis regroupent les classes I, II et III. La quatrième classe correspond à la qualité saw falling des pays scandinaves et la cinquième classe à la sixième qualité.

    Épicéa des Pays Baltes, de Pologne et de Tchéquie.

    Les pays baltes, la Pologne et la Tchéquie exportent la qualité saw falling qui se rapproche de celle des pays scandinaves.
    L’Europe a également défini la qualité de l’épicéa grâce à la norme EN1611-1. Elle s’écarte considérablement du système scandinave qui cependant est bien ancré dans les mœurs.

  • Classement visuel pour l’usage des bois en structure
    • La Belgique utilise les STS 04. Cette méthode établit un lien entre la proportion de nœuds en coupe transversale (le KAR, Knot Area Ratio) et les propriétés mécaniques du bois. Elle distingue quatre classes : S4, S6, S8 et S10. A partir du 01/09/2009, la NBN EN 14081 est la référence pour la labellisation CE du bois de construction.

Couleur et figure

Le bois d’épicéa est très clair, blanchâtre à crème. Chez les épicéas de montagne, il est lustré et même parfois nacré. Le duramen et l’aubier sont indistincts. Les cernes sont apparents, circulaires et de largeurs homogènes. Des arcs rougeâtres trahissent parfois la présence de bois de compression.

Le grain est fin dans les bois du nord et de montagne et plus grossier dans les bois de plaine à croissance rapide. L’épicéa présente un fil très droit. Il comporte des canaux résinifères fins, mais visibles à l’œil nu.
Sur quartier, les petits rayons ligneux font apparaître une maillure claire discrète à peine visible. 

Durabilité

L’épicéa n’est pas durable et est sensible au bleuissement, à l’échauffure, à la pourriture et aux attaques d’insectes, particulièrement du capricorne. Le bois se laisse difficilement imprégner. L’eau pénètre donc moins vite dans la structure du bois, ce qui retarde les risques d’altérations fongiques.

Séchage et taux d'humidité

Le séchage est rapide et facile. Un séchage à une température supérieure à 70°C supprime le risque d’écoulement de résine. Il est conseillé d’empiler rapidement le bois en vue de permettre un ressuyage efficace et de limiter les risques de bleuissement et d’échauffure.

Usinage

L’usinage est aisé. Quelques arrachements peuvent toutefois se produire si le fil est incliné ou à proximité des nœuds. Au toupillage, la dureté des nœuds peut provoquer des éclatements. Le bois se laissera plus facilement usiner si les nœuds sont préalablement amollis par un étuvage.

Malgré la présence possible de surfaces chanvreuses, l’épicéa est facile à scier. Il convient également pour le placage tranché et déroulé.

Collage

L’épicéa est facile à coller.

Fixation

L’épicéa a tendance à se fendre lors du clouage et du vissage.
Il est conseillé d’utiliser des vis à partie filetée plus longue et de diamètre plus important.

Finition

La finition donne de bons résultats pour autant que le bois soit suffisamment sec (moins de 15 % d’humidité).
L’usage en extérieur réclame une imprégnation à cœur qui est très difficile à obtenir, même par traitement en autoclave sous vide ou pression.

Le bois de construction doit être traité au préalable selon le procédé de préservation A.2.1.

Utilisations

Les différentes qualités d’épicéas offrent de multiples utilisations

  • charpentes et structures (massives, industrialisées ou lamellées-collées)
  • aménagements intérieurs comme des huisseries, des bardages, des recouvrements de sols, des moulures, des volets
  • poteaux électriques, perches, étais
  • panneaux
  • papier
  • pylônes
  • meubles
  • coffrage, emballage, palettes
  • boissellerie
  • lutherie (table d’harmonie pour violons, guitares, pianos, harpes)
  • construction aéronautique
  • produits connexes : écorces pour chaufferies, plaquettes pour la trituration, sciure pour litières de chats.
Informations professionnelles

Masse volumique moyenne*

450 kg/m³ (420 kg/m³ bij Belgisch vurenhout)

Retrait radial

De 60 à 30 % h.r.**

0,8%

 

De 90 à 60 % h.r.**

0,9%

Retrait tangentiel

De 60 à 30 % h.r.**

1,5%

 

De 90 à 60 % h.r.**

2%

Mouvement

De 60 à 30 % h.r.**

2,3%

 

De 90 à 60 % h.r.**

2,9%

Résistance à la flexion

71 N/mm²

Module d’élasticité

10.000 N/mm²

Résistance à la compression (parallèle aux fibres)

45 N/mm²

Résistance au cisaillement

6 N/mm²

Dureté (Janka) – transversale

2650 N

Dureté (Janka) – longitudinale

1570 N

* à 15 % d’humidité du bois / ** humidité relative de l’air

 

Info commerciale

Frises

Epaisseur

19/22/25/32/38/50/63/75 mm

Largeur

75/100/125/150/175/200/225 mm

Les sciages indigènes peuvent être obtenus dans des dimensions variables.

 

bron: www.woodforum.be
houthandel Stevens
stevens